René Mey, le succès d’un « guérisseur » français au Mexique